Première AGIC du MÉPAL!

Le 18 mai dernier, le MÉPAL tenait, pour la première fois, son assemblée générale d’information et de consultation (AGIC). Plusieurs représentantEs des organismes membres ont assisté à cette assemblée. La journée a permis plusieurs échanges entre les membres afin de mieux guider le MÉPAL dans les différentes actions possibles et priorités au cours de l’année qui vient.

Engagements et orientations

La position des groupes envers les différentes luttes (contre le racisme, la pauvreté, le colonialisme – en particulier par rapport aux autochtones au Canada) a été réaffirmée par des mandats clairs au Mouvement d’éducation populaire autonome de Lanaudière. Par ailleurs, le MÉPAL s’est positionné en faveur de la grève générale du communautaire comme moyen efficace de mettre de la pression sur le gouvernement dans le cadre la lutte pour la reconnaissance, le financement et la justice sociale.Les groupes membres se sont également exprimés sur les orientations du plan d’action du MÉPACQ, le regroupement national. Le MÉPAL propose d’ajouter à ce plan d’action un appui aux luttes autochtones contre le colonialisme dans le cadre du 150e du Canada et qu’il informe ses membres sur leur évolution.

Conjoncture

Un atelier d’analyse de la conjoncture s’est tenu. Le but était de valoriser l’analyse des groupes membres du MÉPAL concernant les enjeux sociaux dans leur milieu, de collectiviser ces enjeux et d’échanger en vue d’établir d’éventuelles priorités régionales pour le MÉPAL. Les différents éléments qui ont ressorti de la plénière :

  • Grande disparité nord-sud
  • Problème flagrant au point de vue du logement (disponibilité, coût) à l’augmentation de l’itinérance « pas de toit »
  • Pauvreté et programmes sociaux qui contribuent à maintenir dans la précarité plutôt qu’aider les personnes à s’en sortir, les prestations ne sont pas assez élevées (pauvreté des enfants)
  • Maltraitance des aînéEs
  • Inégalités raciales et basées sur le sexe
  • Protection du territoire
  • Faible financement de l’ACA et « effet pervers » de notre bon travail (l’État s’habitue à nous sous-financer pour notre travail accompli) et les impacts sur la santé des travailleurs/euses des groupes communautaires
  • Luttes à mener : Revenu minimum suffisant, reconstruction du filet social exigée, transport, lutte aux préjugés

Cet exercice a grandement aider à établir un portrait de la situation plus global et à fixer des priorités aux niveaux local et régional.

Avis du Conseil supérieur de l’éducation sur l’éducation populaire

Mylène Geoffroy, coordonnatrice du MÉPAL, a profité de cette occasion pour présenter les principaux passages portant sur l’éducation populaire autonome du récent avis du Conseil supérieur de l’éducation (CSE) : « L’éducation populaire : mise en lumière d’une approche éducative incontournable tout au long et au large de la vie. » Rappelons que le mandat du CSE est de conseiller le ministre de l’Éducation sur toute question relative à l’éducation. Cet avis marque une des rares fois que le Conseil dépasse son mandat puisqu’il interpelle, à plusieurs reprises, le gouvernement dans son ensemble sur la question.

Atelier sur les actions dérangeantes

Les membres ont participé en après-midi à un atelier d’animation sur les actions dérangeantes à partir d’un guide de réflexion développé par le MÉPACQ « Déranger et désobéir pour l’avancement de nos droits – Petit guide pour démystifier l’action dérangeante et la désobéissance civile« . On y a rappelé, notamment, que l’histoire refoule d’exemples où des actions un peu plus corsées ont été nécessaires afin de faire valoir nos droits, et les droits humains en général. Il y a également été question de diversité des tactiques, une doctrine qui affirme que les différentes formes de contestation au sein d’un même mouvement peuvent être complémentaires et bénéfiques. L’outil d’animation qui accompagne le guide se trouve ici.

Cette journée s’est terminée avec un court atelier sur comment épargner des frais bancaires. (Ce document est disponible aux membres seulement dans la trousse des membres du site du MÉPAL ici)

Premier rendez-vous réussi

Le bilan de cette première AGIC est très positif. Le nombre de participantEs et la qualité des échanges et des évaluations de la rencontre nous permettent de penser que l’expérience a été très positive pour tous et toutes. Un remerciement spécial à Philippe Lepage, enseignant au CÉGEP Lanaudière de Joliette pour l’animation de l’assemblée !

Et un grand merci à tous les groupes membres présents !

 

About admin_mepal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *