La campagne 5-10-15 demande un salaire minimum a 15$ l’heure

Salaire minimum: impossible de sortir de la pauvreté même en travaillant à temps plein!

Le premier mai dernier, à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs les organisations membres de la campagne 5-10-15, ont  interpellé à nouveau le gouvernement pour lui rappeler la nécessité d’augmenter ce taux à 15 $ l’heure. Cette journée marque également, au Québec, l’entrée en vigueur du nouveau taux horaire minimum à 13,10 $ qui reste insuffisant. Le contexte de pandémie actuel démontre plus que jamais l’importance d’une rémunération adéquate pour les bas salarié-es dont la contribution essentielle, tout particulièrement en temps de crise!

« La pandémie a révélé à quel point les travailleuses et les travailleurs au bas de l’échelle jouent un rôle primordial dans la société. Qu’il s’agisse des employé-es dans les épiceries, du personnel d’entretien ou des préposé-es aux bénéficiaires, pour ne nommer que ceux-là, nous remarquons que bon nombre de services essentiels sont assurés par des personnes à faible revenu, affirme Virginie Larivière, co-porte-parole de la campagne 5-10-15 et porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté. Il est inacceptable que ces personnes n’arrivent pas à sortir de la pauvreté avec le salaire minimum actuel, même en travaillant à temps plein. Il est clair que ce ne sont pas des primes circonstancielles qui vont régler le problème à long terme. En ce sens, le gouvernement a le devoir impératif de corriger le tir. »

 À propos de la campagne 5-10-15

La campagne 5-10-15 mise sur trois grandes revendications : connaître ses horaires cinq jours à l’avance, avoir dix jours de congé payé en cas de maladie ou pour responsabilités familiales et un salaire minimum de 15 $ l’heure.

Les sept organisations membres de la campagne sont : le Collectif pour un Québec sans pauvreté, le Front de défense des non syndiquéEs (FDNS), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

 

Pour de plus amples renseignements vous pouvez contacter : Jason Brochu-Valcourt, 438 989-3220, jason.brochu-valcourt@csn.qc.ca

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OFFICIEL ICI.

SITE WEB DE LA CAMPAGNE ICI.

Vous trouverez également les récentes affiches à colorier sur la page Facebook de la campagne.

About admin_mepal