Panel

CONVERGENCE SUR L’ENVIRONNEMENT ET LES INÉGALITÉS SOCIALES

  COMMUNIQUÉ

 

CONVERGENCE SUR L’ENVIRONNEMENT ET LES INÉGALITÉS SOCIALES

REPENTIGNY – Le 25 avril 2019, Le Mouvement d’Éducation Populaire Autonome de Lanaudière a tenu, en collaboration avec des étudiantes du CÉGEP de Terrebonne, une convergence entre les groupes environnementaux et communautaires sur la thématique de l’environnement et des inégalités sociales.                                                                                        

De nombreux organismes communautaires de tout le Québec s’unissent pour répondre à l’appel du mouvement mondial pour la planète. C’est sous le slogan La planète s’invite dans le communautaire que ces groupes se sont inscrits dans la démarche du groupe La planète s’invite au parlement et ont appuyé ses revendications en y ajoutant une dimension de justice sociale. Dans Lanaudière, le 25 avril 2019 le MÉPAL a tenu une convergence sur les thèmes de l’environnement et des inégalités sociales au Centre à Nous. Cette convergence avait pour but de sensibiliser et de favoriser le réseautage entre les organismes communautaires  et les groupes environnementaux de la région.

Plusieurs organismes communautaires et groupes environnementaux lanaudois étaient sur place aujourd’hui afin de réseauter et de réfléchir aux pistes de solutions et d’actions possibles face à la crise climatique.

Alice-Anne Simard ,coordonnatrice de Eau secours, a débuté le panel en parlant de l’urgence climatique. En effet, les scientifiques du Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sont unanimes, il faut limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius et il ne nous reste que quelques années pour agir. Pourtant, les actions des acteurs politiques sont inadaptées face à cette urgence climatique.

José Harnois de la TROVEP Montérégie quant à elle a abordé des liens entre la crise climatique et les inégalités sociales. La logique de croissance économique infinie du capitalisme sur une planète qui ne l’est pas et  sans aucune réelle redistribution des richesses nuit à la planète comme à toutes les populations qui y vivent. Là où le rôle des organismes communautaires sera important, c’est dans la mise en place des mesures de transitions face aux désastres écologiques. «En effet, il faudra s’assurer qu’elles soient instaurées dans une perspective de justice sociale, de respect des droits humains et l’amélioration des conditions de vie de tous et toutes. » à mentionné Jessica Lambert, agente de liaison et de mobilisation du MÉPAL.

Heureusement, il y a de plus en plus de secteurs qui se mobilisent afin de mettre de la pression sur les gouvernements. Les organismes communautaires sont de précieux alliés.  Louise Morand, présidente de L’Assomption en transition nous  a d’ailleurs partager le point de vue de Jean-Marc Gancille (2019) qui écrit : « Être un bon citoyen n’implique aucunement la docilité. Au contraire! L’inaction climatique, le défaut de protection des écosystèmes, le mépris des intérêts des animaux non humains justifient un devoir moral et politique de désobéissance et même de rébellion». Notamment, une grande manifestation se tiendra à Montréal le 27 avril prochain. De plus, les organismes communautaires sont invités à participer aux mouvements La planète en grève (Eartstrike) qui aura lieu le 27 septembre prochain.

 

——–30———

Pour information :

Jessica Lambert Massicotte, Agente de liaison et de mobilisation

Comm.mepal@gmail.com – Téléphone 450-752-4700

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/581791498991881/permalink/591844171319947/

À titre indicatif :

Le MÉPAL est un regroupement de 24 groupes communautaires partageant des pratiques d’éducation populaire autonome, un engagement pour la défense collective des droits humains, la dignité des personnes et pour la justice sociale. Pour en savoir plus, consultez notre site web www.mepal.net  ou notre page Facebook au www.facebook.com/MEPAL.Faites.partie.du.Changement.

 

About admin_mepal