Convergence Lanaudoise sur l’environnement et les inégalités sociales

Le Mouvement d’Éducation Populaire et d’Action Communautaire du Québec s’inscrira ce printemps dans le mouvement La planète s’invite au parlement qui revendique la justice climatique. Depuis le lancement de cette initiative, plusieurs groupes affiliés ont vue le jour : La planète s’invite à l’écoleLa planète s’invite à l’universitéLa planète s’invite à la garderie et maintenant le MÉPACQ lance un appel à ses tables régionales sous le slogan La planète s’invite au communautaire. Ce regroupement national à invité les tables régional comme le Mouvement d’Éducation Populaire autonome de Lanaudière à organiser des activités ou des actions dans le cadre de la semaine de la terre. Nous travaillons donc présentement , avec un groupe d’étudiantes du cégep de Terrebonne, sur l’organisation d’un événement de convergence entre les groupes qui travail pour la justice sociale et les groupes environnementaux de la région de Lanaudière. 

 

Pourquoi s’intéresser à la crise climatique ?

Depuis des dizaines d’années, la population mondiale constate, par le biais d’analyses scientifiques, l’augmentation de la température moyenne du globe. Cette augmentation entraîne un bouleversement climatique qui menace notre civilisation et aussi toutes les formes de vies. Malheureusement, les premières personnes touchées par cette situation sont les personnes qui vivent les inégalités sociales. Les conséquences des catastrophes environnementales risquent de faire reculer les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté, des aînées, des femmes, des accidenté.es du travail et des personnes vivant avec un handicap physique, une déficience intellectuelle ou une problématique en santé mentale.

Au Québec, nous commençons à ressentir les effets de ces bouleversements, prenons l’exemple des chaleurs accablantes de l’été dernierqui ont aggravé la situation de santé de beaucoup de personnes, considérant que ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’avoir accès à un espace climatisé. Un autre exemple est celui de la tornade dévastatrice qui a eu lieu en septembre dernier en Outaouais et qui a touché plusieurs logements sociaux. Présentement, il y a de grosses mobilisations sociales au Québec comme dans le monde entier qui revendique la justice climatique. Considérant les actions inadaptées des acteurs politiques, face à la crise climatique qui se développe dangereusement, nous pensons que les organismes communautaires qui travaillent pour la justice sociale devraient s’allier aux groupes environnementaux afin de faire des pressions sur le gouvernement. Dans cette optique, le Mouvement éducation populaire autonome de Lanaudière ainsi que des étudiantes du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne souhaitent vous inviter à une convergence sur le thème de la crise climatique et des inégalités sociales.

Nous souhaitons réunir des organismes environnementaux ainsi que des organismes communautaires qui travaillent pour la justice sociale. Le but est d’explorer les liens entre ces problématiques, réseauter et réfléchir ensemble sur des pistes de solutions et d’actions. Approfondir collectivement ces liens contribuera à contrer le recul des conditions de vie des personnes qui vivent les inégalités sociales et assurer une justice climatique. Ainsi, la mobilisation autour de la crise climatique garantira une société juste et solidaire. 

Nous vous invitons donc à répondre à ce sondage, dans le but de rendre cette convergence agréable.

Au plaisir de vous y voir!

Les étudiantes en technique de travail social du cégep de Terrebonne

Ghizlane Boukhabza,Bianca Farinaccio,Léanne Lalumière,Bruna Lourenço Dos Santos et Daniela Rodriguez

Le Mouvement d’Éducation Populaire Autonome de Lanaudière

Jessica Lambert Massicotte – Agente de liaison et de mobilisation

144, rue Saint-Joseph, 2e étage, Joliette (Québec) J6E 5C4

Tél. : (450) 752-4700 / Téléc. : (450) 760-3586

Courriel : comm.mepal@gmail.com

www.mepal.net

LOGO_couleur_ fond transparent_Contour_retouche.jpg

About admin_mepal